Légipme
L'info juridique et pratique pour les responsables de TPE / PME
ACTUALITÉ
COMMENTÉE
GUIDES
PRATIQUES
DOSSIERS
QUESTIONS RÉPONSES
MODELES DE LETTRES
ET DOCUMENTS
MODELES DE CONTRATS
FICHES
PRATIQUES

Accueil > Archives des News Legipme > Modifier la relation de travail > Refus par le salarié du changement d’employeur : la démission est la seule alternative.

Actualités

Actualités

Modifier la relation de travail

L'actualité du Droit du Travail en flux RSS Flux RSS
Commenter cette news Envoyer cette news à un ami Imprimer cette news S'inscrire à la Newsletter gratuite

Refus par le salarié du changement d’employeur : la démission est la seule alternative.


Lors d’un transfert d’entreprise (changement d’employeur en cas de vente, fusion…), le refus du salarié de poursuivre son contrat de travail avec son nouvel employeur s’analyse en une démission. Le transfert de son contrat de travail s’impose au salarié.
C’est ce qu’a réaffirmé récemment la chambre sociale de la Cour de Cassation.

La position des juges

L’histoire

Un salarié (chauffeur-livreur) est employé par une société qui cède son activité de transport à une autre société.
Le salarié, informé par ce changement d’employeur, décide de refuser cette modification et en fait part à son employeur qui le licencie.

Ce qu’en disent les juges

La Cour d’appel énonce 2 choses :

D’une part, l’employeur, dès lors qu’il a décidé de céder son activité, n’est plus l’employeur du salarié. Il n’est plus en droit de licencier.

D’autre part, le salarié qui n’a pas demandé que son contrat soit maintenu avec le nouvel employeur, peut demander à la société cédante (le premier employeur) réparation du préjudice qui résulte de son licenciement qu’il estime illégal.

Pour la Cour de Cassation, le contrat a bien été transféré au nouvel employeur conformément à la loi.
En revanche, le licenciement prononcé par le cédant (le premier employeur) ne produit aucun effet.
Le salarié licencié en raison de son refus de changer d’employeur ne peut pas demander de dommages - intérêts.

Ce qu’il faut retenir

Les juges maintiennent leur jurisprudence antérieure.

Lorsqu’il y a un changement d’employeur, le salarié qui voit son contrat maintenu avec un autre employeur n’a pas son mot à dire : il est tenu de rester au service de son nouvel employeur.

S’il refuse d’exécuter son contrat avec le nouvel employeur alors que ses droits ont été maintenus, son refus équivaut à une démission.

Sa démission sera privative de toute indemnité.


Article L 122-12 du Code du Travail/
Arrêt de la Chambre Sociale de la Cour de cassation en date du 14 décembre 2004/
Arrêt de la Chambre Sociale de la Cour de cassation en date du 16 janvier 1990/
Arrêt de la Chambre Sociale de la Cour de Cassation en date du 29 mai 1985

Commenter cette news Commenter cette news
Envoyer cette news à un ami Envoyer cette news à un ami
Imprimer cette news Imprimer cette news
S'inscrire à la Newsletter gratuiteS'inscrire à la Newsletter gratuite
Proposez un article Proposez un article

Webmasters :

Vous pouvez copier cette news sur votre site à condition de faire un lien vers :

http://www.legipme.com/contrat-de-travail-employeur



Guides pratiques


Modifier la relation de travail


Parce que votre entreprise connaît des variations d’activité, s’agrandit ou fait face à des difficultés, vous avez besoin de faire évoluer le travail du salarié, ainsi que son contrat de travail. Cette évolution peut passer par :

Lettres types


Période d'essai( 4 lettres)
Contrat à durée inderterminée( 1 lettre)
Modification contrat de travail( 3 lettres)
Embauche( 4 lettres)



Actualités

03/09/2009    L'employeur change, les fautes restent
Une entreprise a été cédée à un nouvel employeur. Ce dernier a licencié pour faute grave une salariée pour avoir commis des faits fautifs lorsqu'elle était sous la direction de son ancien employeur. La salariée saisit le juge.
Lire la suite ...

28/08/2009    Transfert d'entreprise
Suite à un projet de fermeture d’une entreprise, des salariés ont négociés des conventions individualisées avec leur employeur. L’entreprise a été transférée et le repreneur n’a pas entendu respecter ces conventions. Les salariés saisissent le juge.
Lire la suite ...

25/05/2009    Modification d'un usage : prévenir avant d'agir
Des salariés bénéficiaient d'un système de chèques-vacances. L'employeur a décidé unilatéralement d'en modifier le taux. Les salariés ont estimé que la modification de cet usage leur causait un préjudice.
Lire la suite ...


legipme-menu_droit
En partenariat avec JuriConseils des avocats vous répondent par téléphone Powerd by logo juritravail

Mot de passe oublié ?
Aucun article dans le panier (Montant : 0 €ur HT)


 - Devis d'Avocats
 - Constat d'Huissier
 - Rédaction de contrats et conditions générales de vente (CGV)
 - Nos experts
 - Modèles de lettres
 - Modèles de contrat
 - Juristes en ligne
 - Lexique juridique
 - Salons et évènements
 - Formulaires à télécharger
 - Liens
 - Chiffres et indices
 - Affichage Obligatoire
 - Spécial Entreprise "Indispensable"